ItsMyLife Voyage

[Mood] Carnet de voyage : Irlande (2) – Dublin

La capitale de la république d’Irlande n’est pas très grande par rapport à notre ville d’origine (114 km² contre 240 km² pour Marseille), ni très peuplée (500 000 habitants contre 800 000), mais elle est clairement plus active, étant donné la vie touristique liée à son statut de capitale. En terme de climat, on est proche de l’imaginaire populaire avec un temps assez gris et pluvieux (j’y reviendrais ensuite) et des températures tournant autour de la dizaine de degrés fin octobre. Notre arrivée s’est faite sans encombres à l’aéroport. La compagnie low-cost Aer Lingus en vaut bien d’autres plus connues avec leurs avantages et leurs inconvénients. Par contre, je dois avouer que le premier contact avec la vie irlandaise a été clairement difficile même si on l’a pris avec beaucoup d’humour au final.

 

D’abord la location du véhicule à laquelle personne n’était réellement habitué : d’abord l’ajout de 2 conducteurs supplémentaires alourdit la note de 120 € mais nous avons surtout été confronté à la quasi-obligation de prendre l’assurance. “On peut vous prendre un dépôt de garantie de 1800 € ?” “Euh… Non” “Alors vous devez prendre l’assurance”. Résultat : en ajoutant l’assurance, les conducteurs et les taxes à l’arrivée, on a doublé le coût prévu du véhicule dès le début du séjour (de 450 à 900 € environ). Ca pique un peu pour démarrer les vacances… Merci Europcar !
Ensuite, direction l’auberge de jeunesse en prenant soin de veiller à bien tenir la gauche au volant (la méthode d’avoir au départ un 2e conducteur à l’avant chargé de rappeler régulièrement qu’en Irlande, on roule à gauche, est assez utile et efficace).

 

Débarquant au coeur du quartier de Temple Bar, dans le centre historique de Dublin et qui doit son nom à William Temple (recteur du Trinity College au XVIIe siècle) et non au fait que ce quartier soit le temple des alcoolos (quoique…), nous découvrons notre auberge Oliver St John Gogarty, au dessus du pub du même nom, et surtout notre dortoir pour 8 que nous allions partager avec 2 vieilles anglaises… déguisées en fées à notre arrivée ! Elles nous en aurons fait voir de toutes les couleurs cette première nuit entre le fait de s’enfermer dans notre dortoir commun ne souhaitant pas le partager, paumer l’unique clé de celui-ci, nous réveiller par 3 fois dans la nuit complètement éméchées en éclairant la lumière principale à chaque fois et en causant des heures (l’anglais bourré est tout de même légèrement plus compliqué à interpréter…), pour finir en apothéose en vomissant dans le couloir juste devant notre porte !


Pendant ce temps-là, la pluie qui nous avait accueilli perdurera pendant tout notre séjour à Dublin avec notamment pour notre premier jour complet sur place, un débit totalement inhabituel pour le pays : les journaux du lendemain parleront de pluies records et d’inondations dans la ville… On sera d’ailleurs tenu de changer de dortoir le lendemain à cause d’une infiltration liée à ces pluies torrentielles (qui me vaudront personnellement l’achat d’un parapluie Guinness du plus bel effet).
Ne prenez pas peur dès maintenant toutefois ! Les “Epic Fail” se seront concentrés sur le début du séjour principalement en fait, et nous auront permis d’apprécier le reste de celui-ci. Bref, l’Irlande ça se mérite !
La suite… Dans un prochain billet ! 😉

2 thoughts on “[Mood] Carnet de voyage : Irlande (2) – Dublin”

  1. C’est cool que tu te sois lancé !
    J’aime bien les petits dessins, mais ils sont un peu estompés et petits parfois (mais je chipote :-p).
    La suite ! 😉

Laisser un commentaire