ItsMyLife Voyage

[Mood] Carnet de voyage : Irlande (4) – Killarney

La deuxième destination de l’Irish Trip, après 320 km à 6 dans un Scenic de location (parfois épique !), a été Killarney (après une très courte étape à Kilkenny, que ma réputation de zythologue en devenir me forçait à faire). Ville du comté de Kerry à l’ouest du pays, Killarney compte 12 000 habitants et est surtout connu pour son Parc National et pour sa proximité du Ring of Kerry. Nous étions logés dans des appartements du Killarney Country Club, un peu excentré de la ville elle-même et dans un cadre TRES calme.
En soi, la ville de Killarney elle-même n’est pas des plus passionnantes : ce sont surtout les paysages environnants qui étaient sublimes et dignes de l’imagerie que l’on peut avoir de cette partie du monde, avec des couleurs très particulières dans les paysages et des étendues naturelles verdoyantes parfois immenses. On a débuté notre visite du secteur par le Parc National de Killarney. C’est le 1e parc d’Irlande : entouré de 3 lacs, il couvre 103 km². Les photos avec la barque, les moutons, etc viennent de là bas. Le lendemain, on a couvert le circuit touristique du Ring of Kerry (qui fait en tout 170 km). Enfin, c’est la Péninsule de Dingle qui nous a valu notre dernière balade aux alentours de Killarney avec des plages magnifiques. Outre des paysages fabuleux, j’ai pu lors de la balade au Ring of Kerry puis le lendemain à Dingle pour la première fois voir (et toucher) à 30 ans l’Océan Atlantique! Oui, je sais : je suis parfois (souvent ?) un gamin content d’un rien… 😀

Parallèlement à ça, notre vie là-bas s’est découpée en deux temps : une partie visite des ces espaces extérieurs et de ces jolis paysages la journée, encadrée par une partie détente presque plus “cocooning” avec le petit déjeuner à l’irlandaise cuisiné par nos soins à l’appartement le matin (saucisses, oeufs au plat, bacon, toasts…) et un retour en soirée marqué par une visite au pub du Country Club pour siroter une Guinness à 3,50 € et faire une partie de billard. Ce qui m’y a donné goût même si je suis clairement mauvais à ça pour le moment. Je parle évidement du billard, pas de la Guinness. Je passerai sous silence une fin de soirée particulière où l’on a eu droit à des moutons en peluche excentriques forcés de [CENSURE] par certains compagnons de voyage, des Baby Guinness faits maison (dans des coquetiers !) et surtout une explication très spéciale des règles des Aventuriers du Rail (heureusement que j’avais fait “marseillais renforcé” dans ma jeunesse…), jeu de société auquel j’ai joué et pris goût depuis.

 

 

En résumé, à Killarney le “fun” doit venir en priorité des gens présents car le coin est purement touristique et donc très calme en octobre. Par contre, les balades à faire sont sublimes. L’Irlande de carte postale est par là-bas, c’est catégorique ! 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

1 thought on “[Mood] Carnet de voyage : Irlande (4) – Killarney”

Laisser un commentaire