ItsMyLife

[Mood] Bref, je me suis fait à manger…

Aujourd’hui, je fais un petit aparté dans le compte rendu de ma balade irlandaise pour vous causer d’un service que je viens de tester : Cook and Go. Ni le premier, ni le seul concept de ce genre, il s’agit d’un atelier / cours de cuisine dispensé dans une boutique-cuisine. A Marseille, je n’en connais pas 100 000 non plus, je dois avouer.
J’ai donc réservé dimanche sur leur site www.cook-and-go.com un atelier Petit Plaisir pour ce jeudi soir, histoire de tester le service et une recette un peu au hasard, sachant que je suis d’un niveau débutant (j’ai tout de même dépassé le stade pâtes au beurre néanmoins). Il y a 7 formules au choix chez eux : Tête à tête pour 2 (repas complet pour 2 avec vin), Invitation à dîner (repas pour minimum 3 convives), Petit Plaisir (1 plat pour 1 personne), 6 bons petits plats (6 recettes pour avoir de quoi manger toute la semaine), Chic et Choc (1 menu pour 2 un peu classe), Tous à table (repas préparé en famille parents-enfants) et 100% goûter (parents-enfants aussi mais pour le goûter). Les prix varient de 9 € à 49 € suivant la formule et disposent d’options parfois (vin, dessert…). Le règlement se fait sur le site web et on peut annuler la réservation jusqu’à 48h avant le jour J. Un rappel mail est envoyé la veille de l’atelier.

Aujourd’hui donc, ma mission était de préparer une Brochette de gambas et poulet au curry rouge, bouillon au lait de coco. A l’arrivée, on pose sa veste au vestiaire, on se lave les mains et on enfile un tablier en plastique. Le prof-cuisinier indique les données de base d’organisation : d’abord les généralités (où l’on range la vaisselle sale à la fin) puis les étapes de la recette. Tous les ingrédients sont préparés à portée de main et la fiche recette est située à hauteur des yeux face au poste de travail, muni des couverts et de la balance nécessaires. En ce qui me concerne, le gars a été pédagogue sans être hautain et a dispensé quelques astuces annexes de temps à autre de manière fluide et claire. Il n’est heureusement pas tout le temps par dessus notre épaule et va d’un atelier à l’autre ; mais a un bon timing pour les étapes de chacun (sachant que nous n’étions que 3 dans mon créneau d’une demi-heure) et détaille bien certaines méthodes de coupe, de dosage, etc.

En discutant un peu avec lui, il a bien confirmé ce que l’on peut remarquer en scrutant le site internet : les recettes sont assez fines mais peu compliquées, de manière à ce qu’elles soient facilement reproductibles à domicile. Le confort d’avoir les ingrédients préparés et des ustensiles adaptés n’est pas négligeable non plus. Seul bémol, on ressent un peu trop le côté commercial du service quand les autres formules sont détaillées de ci de là pendant que l’on cuisine, ou qu’en vente additionnelle on nous propose le vin. Pour ce dernier, j’avoue avoir craqué par amour de ce genre de breuvage mais aussi par amusement : pour décrire son vin et ses origines, le gars commence par “Vous avez vu le Seigneur des Anneaux ? Ben il a été produit près du lieu de tournage.” Bien joué !

Le timing a été respecté et, 30 minutes plus tard, je suis parti avec un sac contenant les boites en plastique contenant MA préparation et la bouteille de vin. Pour la première expérience et en n’étant pas un cuisinier de 1er ordre, j’avoue que l’amusement et la satisfaction est là en sortant de la boutique. Rentré à la maison, en appliquant les préconisations de cuisson indiquées sur l’étiquette sur les boîtes, j’ai pu déguster un plat que je n’aurai jamais cherché à cuisiner par ailleurs du fait des ingrédients nécessaires à l’instant T et de la volonté de se faire un truc un peu évolué quand on mange seul chez soi.

Evidemment, à 9 € le plat auquel j’ajoute les 9,90 € du vin, cela reste de l’occasionnel (surtout si on se dit qu’on pourrait manger pour le même prix un plat dans un resto en mettant plus simplement les pieds sous la table), mais le concept est ludique et sympa. Et le résultat final était bon ! 🙂
A noter que l’on reçoit le lendemain la fiche recette par e-mail pour nous permettre de refaire le plat ultérieurement.

Laisser un commentaire