BD Reading

[BD] Zarmatelier : BD made in Marseille

Collectif et atelier de bande dessinée créé en 2001 à Marseille (rue Ferrari / près de « la Plaine »), le Zarmatelier est actuellement composé de deux de ses membres fondateurs (ça fait un peu Avengers dit comme ça) : Richard Di Martino (Eddy l’Angoisse, Outre-Tombe, Tels pères telles filles…) et Bruno Bessadi (Zorn & Dirna, Tales of Tellos…) et de 7 “nouveaux” (mais depuis quelques années quand même) : Christophe Alliel (Spynest, Les Terres de Caël, Kookabura Universe), Clément Baloup (Le Club du Suicide, Quitter Saïgon…), Domas (Litost, Tels pères telles filles…), Eddy Vaccaro (Championzé…), Mathilde Domecq (Basile et Melba…), Julien Cordier et Renaud Garcia.

 

Les genres de BD proposés par les membres sont de natures et de sensibilités très diverses : SF, Fantasy, humour, intimiste… Pas mal d’aspects de la BD sont exploités au travers d’albums globalement de qualité, avec parfois quelques erreurs de jeunesse dans leurs premiers travaux bien sûr mais avec une envie de bien faire palpable tant au travers de “l’objet” BD, qu’en les croisant au gré des festivals. De même la philosophie de “collectif” reste relativement rare en France dans le domaine de la BD, et voir des auteurs d’horizons artistiques parfois très différents se regrouper reste quand même en mon sens une bonne initiative, pour la promotion de leurs oeuvres comme pour celle du médium BD en général via des ateliers d’illustration par exemple, surtout à Marseille. A noter d’ailleurs dans cet esprit, un projet éditorial sympathique, appelé Pouss’ de Bamboo, destiné aux très jeunes lecteurs adaptant dans des BD sans bulles des contes pour enfants comme Le Petit Chaperon Rouge, Hansel et Gretel ou encore Boucle d’Or par exemple, les permettant ainsi de s’initier au format BD d’une certaine façon et permettre un partage parent-enfant intelligent autour de la lecture.

 

Si je vous laisse glaner en librairie les albums des auteurs concernés et vous renseigner plus amplement sur leurs oeuvres et leurs talents via leurs blogs (magie du web : en cliquant sur leur nom plus haut, c’est direct), je recommande aux marseillais (et autres, je ne suis pas sectaire) d’aller profiter de l’excellente exposition AlcaZarmatelier qui présente à travers trois thèmes les oeuvres et les influences (très jolies planches d’Hugo Pratt et de Peyo entre autres – dommage pour celle de Buscema qui n’est pas son meilleur taff à mon goût) des membres du Zarmatelier. On y trouve des idées intéressantes et amusantes comme un jeu de l’oie, des silhouettes ou un mur façon “tag” représentant l’atelier mais je préfère vous laisser découvrir ça et juger “sur pièce” de la diversité dont je vous parlais plus haut.

Ca se passe à l’Alcazar du 31 janvier au 17 mars 2012, 58 Cours Belsunce 13001 Marseille.

 

Pour aller plus loin, je peux également vous conseiller d’aller écouter le podcast One-Eyed Club qui revenait sur les 10 ans du Zarmatelier en avril dernier en compagnie de Bruno Bessadi et de Richard Di Martino.

 

Et enfin, merci à Célia pour l’autorisation d’utiliser ses photos ; ce que j’ai fait sans vergogne dans ce billet ! 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *