Séries Watching

[TV Show] Au Fil des Jours

Il est des séries que l’on découvre vraiment par hasard, pour passer le temps, sans y croire spécialement. On pourra dire que c’est arrivé principalement grâce aux algorithmes de Netflix, mais en zappant au hasard sur la télévision « historique », ça arrivait déjà devant le petit écran.

J’avoue qu’en lançant le 1e épisode de One Day at a Time au printemps dernier, pendant des vacances (bien méritées, bien sûr !), j’étais persuadé de lancer une sitcom « à l’ancienne » et je n’avais guère plus d’espoir qu’APRES avoir regardé le 1e épisode de La Fête à la Maison, 20 ans après. Non, vraiment je n’attendais rien de plus que de passer une vingtaine de minutes sans réfléchir.

Bande annonce VF (mais regardez la VO hein 😉 )

Vous vous doutez du twist : je me suis régalé et ai récemment terminé la 3ème saison avant d’apprendre que Netflix venait de l’annuler. On y suit la famille cubaine de Penelope qui vit avec sa mère Lydia et ses deux enfants Elena et Alex. Elle jongle entre sa mère envahissante, l’éducation de ses enfants, son boulot d’infirmière, son passé militaire et ses relations amoureuses… Bref, la base du scénario de la sitcom familiale telle qu’on les regarde depuis des années !

Mais ce remake d’une série éponyme de 1975 produite par Norman Lear (producteur de All in the Family ou encore Maude – le programme dont l’adaptation française se nomme… Maguy !) se révèle tellement feel-good et délivrant des messages progressistes, qu’elle se dévore sans complexe ! On y rit énormément mais des moments plus dramatiques viennent alimenter la réflexion sur le syndrome post-traumatique, l’homosexualité, etc, et enrichissent le contenu de cette comédie globalement féministe.

Le cast de la version originale de 1975

Evidemment, tout se conclut assez facilement avec quelques discussions familiales et beaucoup de bienveillance mais ces problématiques modernes ont le mérite d’être évoquées de manière frontale. Les deux actrices principales rayonnent que ce soit dans le rôle de l’héroïne Penelope « Lupita » Alvarez, jouée par Justina Machado (aperçue dans Jane The Virgin ou encore Destination Finale 2) ou dans celui de l’exubérante Lydia, jouée par Rita Moreno (oscarisée pour son rôle dans… West Side Story et pendant 6 ans dans la série carcérale Oz !).

En bref, tout fonctionne dans Au Fil des Jours grâce à la formule évidente et efficace de la sitcom familiale, mais très bien réactualisée. J’estime que le cast n’y est pas pour rien et sans doute que l’expérience de la showrunner de la série sur How I met your Mother a sans doute aidé a insuffler de la modernité dans une formule éculée. One Day at a Time s’en va avec les honneurs après 39 épisodes d’excellente facture, mais la famille Alvarez va un peu me manquer…

Toujours avec panache !

Laisser un commentaire