Watching

[Pilote] The Morning Show

Diffusion : Apple TV+
1ère diffusion US : 1er novembre 2019
Format : 60mn

DE QUOI CA PARLE ?

Alex Levy est la co-présentatrice de The Morning Show, un talk-show matinal à succès depuis 15 ans. Son monde s’effrite quand son partenaire à l’écran, Mitch, est accusé d’harcèlement sexuel et qu’une jeune reporter ambitieuse attire l’attention des patrons de la chaîne…

CA RESSEMBLE A QUOI ?

Le trailer officiel

MAIS POURQUOI TU AS REGARDE CA ?

C’est la série porte-étendard du nouveau service de streaming d’Apple pour commencer et j’étais déjà curieux pour cela au vu de leur stratégie initiale de n’avoir que leurs propres contenus et de ne pas les diffuser à coup de saison complète leurs productions. Par ailleurs, Apple a sorti son porte-feuille pour des projets luxueux sur le papier : nous retrouvons au casting de The Morning Show pas moins que Jennifer Aniston (Friends bien entendu et beaucoup de publicités comme L’Oreal ou Emirates…), Steve Carell (The Office, 40 ans toujours Puceau, Get Smart…) et Reese Witherspoon (La Revanche d’une Blonde, Sexe Intentions, Freeway…) ! Excusez du peu… Les stars féminines étant rémunérées pas moins de 2 millions de dollars par épisode ! Et la réalisation de ce pilote, c’est Mimi Leder qui s’en charge avec à son « actif » les films Deep Impact et Le Pacificateur mais surtout des épisodes d’Urgences et de The Leftovers. La série crédite Jay Carson (House of Cards) de créateur de la série mais il a quitté sa production en cours de route pour être remplacé par la productrice de Bates Motel, Kerry Ehrin.

ET AU FINAL CA DONNE QUOI ?

Sans doute inspirée du renvoi de l’animateur de Today en pleine tourmente #MeToo aux Etats-Unis, le démarrage de cette série en fait un peu des caisses à mon goût. Non pas en ce qui concerne son sujet bien sûr mais sur la mise en forme de celle-ci. On sent à la fois les personnalités fortes et l’égo des principales protagonistes et elles semblent s’amalgamer (à tort ou à raison) avec la réalité de leurs actrices par moment au vu de leur temps à l’écran, etc… On ressent l’ambition à travers les comparaisons évidentes que l’on pourra faire tant avec The Good Wife (même si la femme bafouée n’est pas l’épouse) et The Newsroom (via les discours engagés des deux journalistes) : The Morning Show s’attaque à deux gros morceaux avec les séries de Robert et Michelle King et celle d’Aaron Sorkin et la finesse ou l’écriture ne sont pas en faveur de la série Apple… Alors, c’est si mauvais que ça ?! Pas du tout en réalité, mais le manque d’humilité de la production (ou d’Apple et de ses moyens colossaux) et un certain manque d’originalité (ça reste un drama somme toute classique) estompent un peu la bonne volonté ou les talents en présence comme un excellent repas pourrait être gâché par des serveurs trop prétentieux… Le sentiment est étrange en fin de visionnage de ce premier épisode : c’est au dessus de beaucoup de productions de network ou Netflix mais le capital sympathie n’y est absolument pas !

Laisser un commentaire