Watching

[Pilote] Perfect Harmony

Diffusion : NBC
1ère diffusion US : 26 septembre 2019
Format : 22mn

DE QUOI CA PARLE ?

Arthur Cochran, ancien prof de musique de Princeton, se retrouve dans un bled paumé après la mort de sa femme et devient par un concours de circonstances le directeur de la chorale de cette petite ville. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ses membres sont hauts en couleur !

CA RESSEMBLE A QUOI ?

MAIS POURQUOI TU AS REGARDE CA ?

Je pense que je résumerai ça au nom de Bradley Whitford ! Oeuvrant sur les écrans depuis le milieu des années 80, il est surtout connu pour son rôle dans A la Maison Blanche (The West Wing en VO), l’excellente drama écrite par Aaron Sorkin à qui l’on doit également la série The Newsroom mais également l’écriture de The Social Network et de Le Stratège. L’acteur était aussi dans la distribution d’une autre série méconnue de Sorkin : Studio 60 on the Sunset Strip. Egalement au casting, Anna Camp est également un visage connu à la télévision dans True Blood, The Good Wife ou encore Unbreakable Kimmy Schmidt dans la catégorie des personnages « insupportables » en général à mon goût. On me souffle à l’oreille qu’elle était également dans tous les Pitch Perfect au cinéma. Par contre, le créateur de la série Lesley Wake-Webster est inconnu au bataillon pour moi mais il a bossé sur American Dad, New Girl

ET AU FINAL CA DONNE QUOI ?

Ca puait un peu le Glee dans une église paumée et c’est un peu ça par moments mais la galerie de personnages est haute en couleurs et globalement très amusante. Bradley Whitford fonctionne bien en vieux prof grincheux et sa dynamique avec une Anna Camp naïve est très efficace. On a bien droit à ce qui sera la chanson chorale de la semaine et j’imagine que la production espère éventuellement capitaliser à la manière de Glee si la mayonnaise prend. Mais à la différence de la série de Ryan Murphy, il n’y a pas de surenchère musicale mais plus une tranche de vie de ces personnages dans cette petite ville perdue au fin fond des USA. Ce n’est pas la grosse poilade mais ça a un bon capital sympathie, et c’est un bon point pour regarder la suite.

Laisser un commentaire